Annie Vavrille

Site web : http://www.annie-vavrille.com/

Annie Vavrille accomplit sa formation musicale au Conservatoire Régional de Lyon puis se diplôme en Musicologie à l’Université Lyon II. Elle se dirige ensuite vers des études de chant qui la conduiront à se perfectionner auprès d’Ileana Cotrubas et surtout Galina Vichnevskaya qui restera déterminante dans sa formation.

Elle débute sa carrière sur la scène de la Fenice à Venise dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel puis au Welsh National Opera de Cardiff (Carmen). En 1996 elle incarne la Princesse dans Russalka de Dargominsky pour le Wexford Festival.

C’est au Festival de Gars am Kamp (Autriche) qu’elle débute dans le rôle-titre de Carmen, puis au Festival de Perelada (Espagne) aux côtés de Roberto Alagna et Angela Gheorghiu dans la production de Calixto Bieito. La reprise de cette Carmen à l’Opéra Zuid de Maastricht et Anvers lui vaut d’être citée par la presse néerlandaise comme « une des meilleures Carmen de la décennie ». Elle se reproduira souvent dans ce rôle : pour le Festival des Arènes de Taormina sous la direction de Maurizio Arena, au Festival du Domaine Renoir à Cagnes sur Mer, au Teatro di Mantova, au Shangaï Opera, au Hong-Kong Opera, à l’Opéra National de Ljubiana en Slovénie dans une mise en scène de Charles Roubaud.

Elle est accueillie par d’autres scènes lyriques prestigieuses comme la Maestranza de Séville (Geneviève dans Pelléas et Mélisande, Lucrèce dans le Viol de Lucrèce de Britten), l’Opéra de Valencia (Faust), Hong-Kong Opera (Samson et Dalila sous la baguette de Patrick Fournillier), la Scala de Milan (Il Processo de Colla), le Carlo Felice de Gênes ( Le Viol de Lucrèce), Comunale de Florence (Le Viol de Lucrèce), Reggio-Emilia et Teatro Regio de Parme (Le Viol de Lucrèce dans la production de Daniele Abbado), Teatro Comunale de Bologne ( La Fille du Régiment , les Oiseaux de passage de Vacchi, Andrea Chénier ), Palerme (Lakmé), Turin (Carmen II de Jérôme Savary ), San Carlo de Naples (Garibaldi en Sicile de Panni), Trieste (Dulcinée dans Don-Quichotte), Messine (La Princesse de Bouillon dans Adriana Lecouvreur), Théâtre Bunkamura à Tokyo (Madelon dans Andrea Chénier), Festival de Perelada (Niklauss dans Les contes d’Hoffmann), Festival de Savonlinna en Finlande (La Marquise de Berkenfield dans La Fille du régiment).

En France on a pu l’entendre à l’Opéra de Nice dans les grands rôles dramatiques pour Mezzo : Niklauss (Les Contes d’Hoffmann) aux côtés de Ruggiero Raimondi dans la production de Giancarlo del Monaco, Dulcinée (Don Quichotte), Judith (Le château de Barbe-Bleue de Bartók) sous la direction de Marco Guidarini, Diane (Les aventures du Roi Pausole), La Duchesse (La grande Duchesse de Gerolstein).

Elle s’est produite également au Festival de Radio-France Montpellier (Macbeth de Bloch), à l’Opéra de Nancy (Les Contes d’Hoffmann et Le Château des Carpates de Hersant), à l’Opéra de Tourcoing (Catone in Utica), aux Arènes de Nîmes (Nabucco), à l’Opéra de Toulon (Ulrica dans Un Ballo in maschera de Verdi), à l’Opéra de Lyon (Il canto della pelle de M. Ambrosini).

Durant la saison 2007-2008 elle est Mère Marie dans Les Dialogues des Carmélites avec l’Opéra des Flandres à Anvers dans la production de Robert Carsen dirigée par Jean-Claude Casadesus, Charlotte (Werther) au Hong-Kong Opera, Baba la Turque (The Rake’s Progress) au Festival de Stresa, sous la direction de Gian-Andrea Noseda et Maddalena (Rigoletto) à l’Opéra de Toulon.

Entre 2009 et 2011, elle incarne la Marquise de Berkenfield (La Fille du Régiment) aux côtés de Juan Diego Florez à l’Opéra de Bilbao, puis Larina dans Eugène Onéguine. Elle se produit ensuite à Valencia (Faust) et à l’Opéra de Rome dans la superbe production de la Fura del Baus Le grand Macabre de Ligeti, repris ensuite en Australie au Festival international d’Adelaide.

Annie Vavrille a collaboré auprès de grandes formations orchestrales européennes telles que l’Orchestre Philharmonique d’Anvers (Shéhérazade) sous la direction de Muhai Tang, La Santa Cecilia de Rome (Henze), l’Orchestre de la BBC Symphony au Royal Albert Hall de Londres (L’Enfant et les sortilèges), l’Orchestre National de Lyon et de Lorraine (Le Château des Carpates), l’Orchestre National de Montpellier (Falla), l’Orchestre Haydn de Bolzano (Requiem de Verdi), l’Orchestre Remix de Porto (Falla), L’Orchestre Régional de Cannes (Berlioz), l’Orchestre Philharmonique de Radio-France (Saül de Flavio Testi), l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (Falla) et l’Orchestre Philharmonique de Nice (Bartók, Falla ).

Elle est également très active dans le domaine de la musique contemporaine. Elle a déjà interprété le Pierrot Lunaire de Schönberg et Le Marteau sans maître de Boulez avec les Solistes de l’Orchestre National de Lyon, les Folk-Songs (Berio) avec l’Ensemble Inter-Contemporain et a participé à des grandes créations mondiales d’opéra à Nancy (Un Tango pour M. Lautrec de Zulueta), la Scala de Milan (Il Processo de Colla), au San Carlo de Naples (Garibaldi en Sicile), à Lyon (L’oracle de voyage).

Sa discographie comprend :
– Macbeth d’Ernest Bloch, Festival de Radio-France (Orchestre Philharmonique de Montpellier, Direction Friedmann Layé)
– Saül de Flavio Testi (Orchestre Philharmonique de Radio-France, Direction Massimo Zanetti) – Andrea Chénier, DVD du Teatro Comunale di Bologna. Direction Carlo Rizzi.

Récemment elle s’est produite au:

– L’Opéra de Monte-Carlo dans l’Amica de Mascagni (Magdelone).
– Théâtre des Champs-Élysées dans les Dialogues des Carmélites (Mère Jeanne) mis en scène par Olivier Py.
– Teatro Regio de Turin dans The Rake’s Progress (Baba the Turk).

Projets récents et à venir :
– Mars 2015, « Carmen à Broadway » au Théâtre du Ranelagh, Paris.
– Avril 2015, Cavalleria Rusticana (Mamma Lucia) à l’Opéra de Bilbao, ABAO.

Print Friendly, PDF & Email

B2P Management - Agence Artistique - Paris / Pleuven - Lieu-dit "Ancien Presbytère" - 29170 - Pleuven

Tél : +33 (2) 90 94 25 51 - Mél : b2pconcerts@gmail.com

Création site : Imagic2015

¤