Orchestra di Padova e del Veneto

https://www.opvorchestra.it/

Fondé en octobre 1966 et avec maintenant plus de 50 ans d’activité, l’Orchestra di Padova e del Veneto s’est affirmé comme l’un des Orchestre italiens les plus importants.

C’est la seule institution orchestrale active en Vénétie, l’OPV donnant chaque année, environ 120 concerts et représentations d’opéra, dont une vraie saison de concerts à Padoue et de nombreux concerts en Régions, pour les plus importants Festivals et Sociétés de concerts en Italie et à l’étranger.

La direction artistique et musicale de l’Orchestre a été assurée par Claudio Scimone à sa création, Peter Maag (comme chef d’orchestre principal de 1983 à 2001), Bruno Giuranna, Guido Turchi, Mario Brunello (directeur musical en 2002-2003), Filippo Juvarra.

Depuis septembre 2015, c’est Marco Angius qui assure cette charge de Directeur musical et artistique.

L’OPV s’est assuré la collaboration des musiciens internationaux les plus prestigieux parmi lesquels on peut citer de S. Accardo, M. Argerich, V. Ashkenazy, I. Bostridge, R. Chailly, R. Goebel, P. Herreweghe, C. Hogwood, S. Isserlis, L. Kavakos, T. Koopman, A. Lonquich, R. Lupu, M. Maisky, Sir N. Marriner, V. Mullova, O. Mustonen, A.S. Mutter, M. Perahia, I. Perlman, S. Richter, M. Rostropovich, K. Zimerman.

Depuis quelques années, l’Orchestre se distingue aussi avec grand succès dans le répertoire lyrique participants à des productions d’ouvrages de Mozart, Rossini, Bellini, Donizetti, Verdi et Lehár.

Au cours de la saison 2015/2016, Marco Angius a l’idée d’inviter Salvatore Sciarrino comme compositeur en résidence à l’OPV, réalisant ainsi le premier cycle des Lezioni di suono ; cette résidence s’est renouvelée les saisons suivantes avec Ivan Fedele, Giorgio Battistelli et Nicola Sani.

C’est aussi en 2016, que Marco Angius dirige l’intégrale des symphonies de Beethoven dans le cadre du “Ludwig Van Festival”, qui obtient un énorme succès aussi bien auprès du public que de la critique. Ce succès se confirme en 2017 avec l’intégrale des symphonies de Schubert.

L’Orchestre participe à de nombreuses retransmissions pour la télévision notamment pour Rai5 et à une importante activité discographique qui compte plus d’une soixantaine d’enregistrements pour les firmes les plus importants.

Il est soutenu par le Ministère italien de la culture et par les Affaires culturelles de la Région de la Vénétie et de la Commune de Padoue.

Marco Angius

Marco Angius dirige comme chef de nombreux orchestres mais aussi divers ensembles.

Il a dirigé ainsi l’Ensemble Intercontemporain, London Sinfonietta, Tokyo Philharmonic, Orchestra Sinfonica Nazionale della Rai di Torino, Orchestra Toscanini di Parma, Orchestra Haydn di Trento e Bolzano, Orchestra Verdi, Orchestra Sinfonica Siciliana, Orchestra della Svizzera Italiana, Orchestre de Lausanne, Orchestre de Nancy, Orchestra della Toscana, I Pomeriggi Musicali, Luxembourg Philharmonie, Muziekgebouw/Bimhuis di Amsterdam.

Et les différents orchestres des théâtres de La Fenice di Venezia, Opera di Firenze/Maggio Musicale Fiorentino, Comunale di Bologna, Regio di Torino, Massimo di Palermo, Lirico di Cagliari, Regio di Parma.

On peut citer dans sa vaste discographie: Luci mie traditrici de Salvatore Sciarrino, Mosaîque e Mixtim d’Ivan Fedele, Die Schachtel d’Evangelisti, Prometeo e Risonanze erranti de Nono, Abyss de Donatoni, Quodlibet de Castiglioni, Noîse d’Adámek (avec l’Ensemble Intercontemporain) ainsi que Die Kunst der Fuge de Bach.

À l’opéra, il a dirigé La petite renarde rusée et Káťa Kabanová de Janáček, Sancta Susanna de Hindemith, Aspern de Sciarrino, Jakob Lenz de Rihm, Don Perlimplin de Maderna, L’Italia del destino de Luca Mosca, Il suono giallo d’Alessandro Solbiati (Prix Abbiati 2016), Medematerial de Dusapin (Prix Abbiati 2018), Alfred, Alfred de Donatoni, Il diario di Nijinsky de Detlev Glanert.

Chef principal de l’Ensemble Bernasconi dell’Accademia Teatro alla Scala, il est aussi depuis septembre 2015 Directeur musical et artistique de l’Orchestra di Padova e del Veneto avec lequel il a réalisé de nombreux disques mais aussi d’intégrales de symphonies (en particulier de Beethoven et de Schubert).

Il est aussi écrivain et a publié Come avvicinare il silenzio (Comment aborder le silence) (Rai Eri, 2007), Del suono estremo (Du son extrême) (Aracne, 2014).

Il a ouvert la saison 2016/2017 du Teatro La Fenice avec l’opéra Aquagranda de Filippo Perocco (Prix Abbiati 2017), celle de 2018/2019 de l’Opera di Firenze avec Le Villi de Puccini couplés à une nouvelle édition du Prometeo de Luigi Nono au Teatro Regio di Parma.

Print Friendly, PDF & Email

B2P Management - Agence Artistique - Paris / Combrit- 9, Rue Pen Duick - 29120 Combrit / Saint Marine

Tél : +33 (2) 90 94 25 51 - Mél : b2pconcerts@gmail.com

Création site : Imagic2015

¤